Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

                   K-Direct - Actualité

K-Direct - Actualité

L'information en continu


Tizi-Ouzou : Quatre ans de prison et acquittement pour les présumés assassins de Hamiche. K-Direct - Actualité

Publié le 23 Novembre 2016, 00:18am

Catégories : #Actualité, #Kabylie

 

Le Tribunal Criminel près la cour de Tizi-Ouzou a condamné hier H Said, âgé de 33 ans, à quatre ans de prison ferme pour coups et blessures ayant entrainé la mort de Kh Mokrane dit "Hamiche" jeune militant proche du Mouvement Souverainiste Kabyle (MAK). Tandis que A. Koceila, âgé de 28 ans et impliqué dans la même affaire, a été acquitté par le même tribunal. Il était poursuivi pour non dénonciation.

Selon l’arrêt de renvoi, les faits de cette affaire remontent à la nuit du 3 au 4 avril dernier suite à une bagarre verbale qui avait éclaté entre H. Said et feu Kh. Mokrane "Hamiche", au niveau du parking de la cité des 600 logements, sis à la nouvelle ville de Tizi-Ouzou. L’accusé, aurait projeté de façon violente la victime, lui causant des blessures au niveau de la  tête, ce qui lui fit perdre conscience. Hamiche a été  évacuée aux urgences du CHU Nedir Mohammed de Tizi-Ouzou, où, quelques heures après son admission, succomba à ses blessures. Le rapport du médecin légiste a révélé qu’une importante hémorragie interne lui a été fatale.

Hier devant le juge, H Said a reconnu avoir asséné plusieurs coups de poings à la victime, mais sans avoir l’intention de la tuer. Le procureur avait requis une peine de 20 ans de prison ferme à l’encontre de H Said et A Koceila. Après délibérations, la peine a été réduite à quatre ans de prison ferme contre l’accusé principal, tandis que le deuxième a été acquitté.

Drôle de justice sachant que la victime était un militant du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie, les militants et les amis de la vicrime restent persuadés que l'assassinat de Hamiche a été prémédité afin de semer la terreur au sein de la famille Souverainiste Kabyle, et empêcher les jeunes de rejoindre ce mouvement qui lutte pacifiquement pour l'indépendance de la Kabylie. 

 

La Rédaction

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents