Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

                   K-Direct - Actualité

K-Direct - Actualité

L'information en continu


Manipulation autour du décès du grand Artiste Kabyle Kheloui Lounès. K-Direct

Publié le 3 Novembre 2016, 20:36pm

Catégories : #Actualité, #Kabylie

 

Nous publions ci-après la réaction de Racid At Ali uQasi, un ami proche du défunt, scandalisé par la manipulation du drapeau Algérien. 

Kheloui Lounes et l’anecdote des drapeaux:

Même en étant triste de ne pouvoir me rendre à l'enterrement de Dda Lwennas Kheloui, je ne peux me gêner d’émettre ce commentaire qui me tient à cœur.

Je ne comprends pas ces manipulateurs politiques qui prennent des décisions à la place des familles de nos chers regrettés, parmi nos personnalités culturelles, politiques et révolutionnaires trahis, kabyles et amazighs...en se précipitant à chaque fois pour couvrir du drapeau algérien (et marocain pour les amazighs célèbres du Maroc) leurs cercueils.

C’était le cas des regrettés Hocine Ait Ahmed, Yaha Abdelhafid, Taleb Rabah, Cherif Kheddam , Mohya, Brahim Izri, Matoub Lounes, .. pour ne citer que quelques uns décidés entre 1998 et 2016. 

Je comprends l'ancienne vraie famille révolutionnaire comme Hocine Ait Ahmed, Yaha Abdelhafid, Taleb Rabah, ... mais mettre le drapeau Algérien sur les cercueils de Mohya, Brahim Izri ou Matoub Lounes dont on connaît leur amère déception (Aḥaruq i ten-yewwin) quand à l'orbite empruntée par l’Algérie post-coloniale, est synonyme d'une deuxième mort qu'on leur fait subir. Ils doivent à chaque fois se retourner dans leur cercueil. 

Ce pays Algérie, peint aux couleurs de l'arabo-islamisme comme l'a si bien chanté le regretté Matoub, et dont le drapeau aux symboles arabo-turco-messalistes, est usurpé par les voleurs de l’indépendance qui l'utilisent, à côté d'un hymne national aux intonations arabo-djihado-islamiste. Sacahnt que ce dernier est courageusement remis en cause par LWENAS Matoub et repris récemment en anglais par un chanteur Norvégien, du nom de Moddi.

Pour revenir à l'autre LWENNAS, le regretté  Kheloui qui vient de nous quitter, j'ai passé avec lui presque 10 jours de bonheur à Montréal le mois de Mai 2016. Je l’ai fait balader d'une coin à l'autre, d'une maison à l'autre, des amis aux autres, d'un café à l'autre, d'un restaurant à l'autre mesurant ainsi la grande popularité dont jouit Dda Lwennas Kheloui auprès de ses fans kabylo-canadiens. Il en revenait pas.

A plusieurs reprises et avant son gala du 21 mai 2016, il ne cessait de me rappeler de ne pas oublier de mettre les deux drapeaux Kabyle et Amazigh sur la scène et de mettre l’écharpe amazigh autour de son cou (Voir la photo). Il me disait ils sont beaux tous les deux même si je ne comprends pas tout à fait la différence.

Ce n’est qu’une fois au cours d'une de nos ballades en voiture à Montréal que je lui ai montré, les deux drapeaux canadien et québécois. Je lui ai dit,  tu vois ces 2 drapeaux, l'un à coté de l'autre:

L'un aux couleurs rouge et blanc, est le drapeau canadien. C'est à dire le drapeau fédéral comme celui de la fédération Tamazgha. L'autre, aux couleurs bleu et blanc, est le drapeau québécois. C'est à dire le drapeau provincial comme d’autres provinces canadiennes qui ont chacune son propre drapeau. 

Exactement comme le drapeau kabyle à cote des drapeaux Chawi, Rifain, Azawad, Canarien, … dans une future fédération Tamazgha à bâtir, et qui a déjà son drapeau grace a l'academie Berbere.  Laquelle Tamazgha est appelé à remplacer demain le Maghreb Arabe actuel aux couleurs et symboles qui ne sont pas les nôtres, puisque les pays actuels font partie de la ligue Arabe et d'un monde arabe fictif.

Vous ne pouvez pas imaginer comment Dda Lwennas Kheloui était content d’avoir compris la chose, en me disant la prochaine fois je vais les brandir les deux drapeau et à chaque fois que l'occasion me sera donné.

Maintenant je vous le dit tout de suite je suis très triste de voir son cercueil non  couvert d’un drapeau qui lui est très cher. Et je n’ai pas hésité à le faire savoir à ses 2 fils Rachid et Omar en les appelant ce matin pour leur rappeler l'amour que voue leur père à notre drapeau. Je leur ai raconté l’histoire que je viens de raconter.  

Mon message est à vous les militants pour faire le nécessaire à la veillé funèbre qui aura lieu aujourd’hui dans la demeure de Dda Lwennas Khaloui au Sud-Ouest à Tizi Ouzou. Mais aussi demain lors de son enterrement dans son village Ihesnawen. J'aurai tant aimé être avec vous!!!

Pour comprendre le sens de mon message regardez-moi ce monsieur envoyé spécialement pour cette tâche, manipulation idéologico-politique oblige. Voir surtout à partir de la seconde 56.

 

Notes : 

1. L'image en attachement, je l'ai profondément pensé et conçu pour vous montrer que nos artistes, comme Mohya, Brahim Izri, Matoub, Kheloui, Cherif Kheddam, ... souvent naissent, vivent et respirent comme Kabylo-amazighs. Mais ils meurent comme des turco-arabes. C'est juste pour interpeller les esprits et donner à réfléchir.

 

Racid At Ali uQasi

Kheloui Lounès
Kheloui Lounès

Kheloui Lounès

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents