Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

                   K-Direct - Actualité

K-Direct - Actualité

L'information en continu


Lettre d'adieu du Maire de Tinebdar à ses concitoyens. K-Direct - Actualité

Publié le 30 Novembre 2016, 21:47pm

Catégories : #Actualité, #Kabylie, #Politique, #Société

Chers Concitoyens, habitants de Tinebdar 

Chers Confrères 

Que de chemins parcourus pour la défense de nobles idéaux et de causes justes, C’est avec beaucoup d’émotion que je débute ce message

 Ce jour anniversaire des élections municipales du 29 novembre 201 et l’approche du terme de mon deuxième mandat à la tête de la commune, , m’offrent une opportunité de m’adresser, une nouvelle fois à vous, pour vous exprimer, tout d’abord, mes plus sincères remerciements pour la confiance que vous avez bien voulu placer en moi en me réélisant au poste de premier magistrat de votre municipalité.

Ce choix dont je suis hautement fier et très honoré a constitué, pour moi, une grande source d’inspiration et d’encouragement dans l’accomplissement de ma délicate et noble mission. Ce que j’ai tenté de faire contre vents et marées et en dépit des nombreux écueils qui ont émaillé cette décennie de gestion. 
 Issu d’une liste indépendante « Imawlan lkhir », j’ai tout fait  pour me comporter comme élu de tous les Tinebdaris, toutes tendances politiques confondues, j’ai toujours été animé de la plus ferme volonté et de la plus grande ambition d’assurer à mes concitoyens les meilleures conditions de vie possibles et de faire de notre commune une véritable vitrine de la wilaya et un espace où il fait bon de vivre.

 Des résultats convaincants ont été enregistrés je n’ai ménagé aucun effort pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés ensemble pour notre commune.

 D’ailleurs, je n’ai jamais cessé de présenter mon bilan chaque année ainsi que celui de deux quinquennats, vous laissant ainsi le soin de juger par vous-même.


 Deux mandats qui n’ont guère  été de repos pour moi. Dix ans durant je n’ai pris de congé qu’à trois reprises et j’ai eu à subir quelques fois toutes sortes de pressions, dans l’exercice de ma charge. A certains moments, l’idée de la démission a effleuré mon esprit mais vite chassée par une conviction politique farouche et une détermination citoyenne grandissante; Je me suis avisé de le faire parce que, le mandat appartient aux citoyens, à mes confrères de ma liste qui m’ont coopté, même si, tout le monde sait, que beaucoup de citoyens voir la majorité ont voté pour moi. Qu’ils en soient remerciés ici. Je suis donc resté « Tinebdaris » jusqu’à la fin malgré les difficultés et certains coups bas. 

Aussi la gestion de la commune de Tinebdar  est  particulièrement, complexe et ne répond  pas aux standards. En effet, notre commune a toujours été instable politiquement, et les seize villages qui la composent divisés; mais grâce à notre Conseil consultatif, ou chaque village est représenté par deux membres, à une gestion du  budget propre, une répartition équitable, une ouverture à tous et une main omni tendue, j’ai réussi à rassembler les rangs dispersés, à resserrer davantage les liens de fraternité, instaurer une solidarité citoyenne et raviver la fraternité. Et pour cause, chacun de vous a  le  droit de regard sur la gestion de sa commune, vous êtes acteurs de votre devenir et non spectateurs.

 J’ai reçu en 2007, les clés de la commune, Après une longue et mûre réflexion, j'ai décidé de faire la même chose 10 ans plus tard. Décision qui n'a pas été facile à prendre.

 L'expérience de mon rôle de maire a été des plus enrichissante de mon parcours. J'ai accompli cette mission avec tout l'engagement qu'elle méritait. Je n'ai certainement pas été parfait, mais j’ai fait  de mon mieux, même s'il n'est pas aisé de satisfaire toutes les exigences et d'assumer des décisions parfois difficiles.

 J’avais la sincère envie de continuer, avec vous, ce n’est pas un secret que je vous dévoile ici, l’œuvre d’épanouissement et de développement de notre petite commune, en sollicitant un nouveau mandat municipal. Mais les circonstances en ont décidé autrement : l’envie d’explorer de nouveaux horizons, d’apporter un plus à notre région, à notre wilaya, de résoudre et apporter des solutions à certains problèmes d’envergure qui touchent notre commune et les régions avoisinantes m’ont poussé à prendre la décision ; oh que complexe, de me porter candidat aux législatives d’avril  2017. En effet, je nourris l’espoir de pouvoir, prochainement, vous retrouver dans le cadre d’un mandat parlementaire, pour qu’ensemble nous poursuivions nos efforts de développement de notre chère région et wilaya.  Je vous vous promets que le combattant que je suis ne se permettra point de répit et ne ménagera aucun effort pour servir les humbles habitants. Je voudrai porter via ce mandat parlementaire très haut mon combat pour la récupération des richesses de notre commune, pour les logements, pour  les  libertés fondamentales et pour l’épanouissement de la jeunesse, l’avenir de la commune, qui apportera l'énergie supplémentaire dont nous avons tant  besoin et participera à la construction de notre chère région de la Soummam, pour vous et pour vos enfants. Je vais œuvrer dans ce sens et c'est à vous, maintenant, qu'il revient de statuer. Je voudrai apporter ma modeste contribution, à ma manière et selon les règles de la démocratie, au développement de notre région si chère.Chère non seulement pour des raisons culturelles mais aussi pour des raisons d’ordre historique.Martin LUTHER KING avait fait un rêve pour les États-Unis. Moi aussi j’ai fait un rêve pour la Soummam  et ses habitants, pour l’Algérie entière et son peuple. J’ai rêvé que  la grande majorité des jeunes trouve un travail, un logement, j’ai rêvé que nous sommes arrivés à créer les bases d’un environnement moins dégradé et  plus propre, J’ai rêvé que  la croissance économique et la durabilité du processus de développement a permis au peuple de sortir la tête du gouffre. Je rêvé d’un pays fort, beau et prospère telle que l’ont rêvé les héros de notre indépendance ! Mes rêves inspirent ma vision et ma mission.J’espère aussi parvenir à amoindrir et adoucir les contours trop marqués, trop répressifs d’un avenir incertain qui se dessine à l’horizon d’autant que l’actualité ne laisse rien présager de bon. Nous devons imposer nos critères, nous sommes trop absents !Il s’agit là d’un formidable challenge, une page de l’histoire à écrire ensemble.

 

Permettez-moi, chers concitoyens, à la fin de ce mot d’adieu, de vous réitérer, individuellement et collectivement et du fond du cœur, mes remerciements les plus sincères pour le précieux soutien que chacun de vous, à sa manière, m’a apporté dans l’exercice de mes fonctions de Président de l’Assemblée populaire Communale de Tinebdar.

Je vous rassure que quoi qu’il advienne, je resterai l’un des fidèles fils de Tinebdar et de la grande région d’Ath Waghlis.

  Je  termine en demandant pardon à tous ceux à qui j’ai fait, certes sans le vouloir un quelconque tort mais, également, à ceux qui, peut-être m’ont mal compris. Tout comme j’accorde mon  pardon à tous ceux qui m’ont porté préjudice, d’une manière ou d’une autre, durant mes deux mandats; la tolérance étant la charité de l’intelligence.

 Mes remerciements vont premièrement à mes partenaires et confrères de développement, également aux nombreux amis qui m’ont ont beaucoup aidé. Mes remerciements vont également aux membres de la liste que j’ai conduit « IMAWLAN LKHIR », à notre diaspora algéroise et dans l’hexagone, pour leur solidarité avec leur région, à mes nombreux fideles sur  les réseaux sociaux. Mes remerciements vont aussi, aux membres du conseil consultatif et des comités de villages qui, dans leurs diversités politiques m’ont épaulé sans faille durant tous mes mandats  et à tous mes collaborateurs. Pour le personnel, aux anciens comme aux nouveaux, aux jeunes et moins jeunes, toutes et tous, les maillons essentiels d'un service municipal de qualité. Je ne saurais terminer ce mot sans remercier de tout mon cœur ma famille qui a  vécu avec un fantôme une décennie. Vous avez accepté ce sacrifice pour me permettre de vivre pleinement cet engagement, cette passion ; la mission du maire est tellement prenante que l'on peut s’oublier soi-même.

C’est avec une grande fierté que je termine ma décennie à la commune  de Tinebdar en remportant le concours de la commune la plus propre de la wilaya de Bejaia, une satisfaction et un sentiment de devoir accompli.


Je saisis l’opportunité pour adresser mes vives félicitations au prochain  président et aux membres du prochain exécutif communal et leur souhaite bonne réussite dans leur mission. Le nouvel élu sera accompagné de tous mes vœux de réussite. La mission dont il va être investi représente une grande responsabilité mais elle est aussi un gage de confiance qu'il ne devra jamais oublier. Ne pas décevoir : voilà le principal objectif. 0n ne peut y parvenir qu'en veillant au respect de tous, en prenant en compte les besoins de chacun.
  
Ce fut un grand honneur pour moi de servir notre commune
Mille mercis à tous.

 

 Fait à Tinebdar, le 29-11-2016

Lettre d'adieu du Maire de Tinebdar à ses concitoyens. K-Direct - Actualité

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents