Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

                   K-Direct - Actualité

K-Direct - Actualité

L'information en continu


Kabylie : Le Chanteur Amirouche s'adresse aux islamistes qui le menace suite à son soutien au MAK. K-Direct

Publié par Augustin sur 10 Octobre 2016, 15:51pm

Catégories : #Kabylie, #Actualité

Après sa prise de position en faveur du Mouvement pour l'Autodètermination de la Kabylie (MAK) , le chanteur Amirouche subit actuellement des pressions, des menaces et des intimidations de la part d'un groupuscule d'islamistes salafistes, et d'autres pseudo-Kabyles originaires de son village natal à At Laqsar dans la région de Tuviret. 

Dans une vidéo postée sur son compte facebook, Amirouche explique que ces personnes, ne sont pas à leur première oeuvre, puisqu'ils le dénigre fortement et le considère comme "le diable du village".

Ces salafistes et certains relais du pouvoir Algérien ont même lancé des rumeurs comme quoi, il avait reçu un chèque suite à l'hommage rendu à Lounes Matoub le 25 juin dernier , ce qu'il a démenti catégoriquement en déclarant : " Lounes Matoub est mon frère, je ne ferais jamais d'argent sur son dos".

Par la suite pour l'intimider et d'après Amirouche ces personnes ont photographié la tombe de son père mort pendant l'insurrection de la Kabylie contre le pouvoir de Ben Bella en 1963, pour la partager sur facebook afin de lui rappeler que son père est mort pour l'Algérie et non pour la Kabylie.

Sur ce sujet le chanteur déclare : " C'est ceux que vous soutenez aujourd'hui, Bouteflika et sa clique, qui ont tué 488 cadres de la révolution y compris mon père en 1963, qui ont tué Lounes Matoub et les 126 jeunes en 2001, nous n'avons rien à partager avec ce pouvoir ".

En parlant du MAK, il explique qu'il était avec ce Mouvement et son projet depuis 2001, et qu'il était le premier chanteur à soutenir le projet du MAK en affirmant une autre fois : "Vive le MAK un milliard de fois et je ne reviendrais pas sur ma décision ".

En s'adressant aux manipulateurs il déclare :

" Moi je vous parle à visage découvert, je suis Amirouche, écoutez moi bien, je m'en fout et je prends le risque, comme dit le proverbe Kabyle, un lion ne peut pas passer par la fenêtre, c'est le passage du chat "

" Izem ur yeṭṭɛeddi ara si taq, amcic d winna  id avrid-is".

 

 

Augustin.C 

 

À lire aussi sur le même sujet 

Amirouche

Amirouche

Commenter cet article

Rahmani 15/10/2016 08:41

Bravo mon frère amirouche un vrai homme si celui qui dit les quatre vérité qui n'a peur de rien la Kabylie
C'est notre engagement nous sommes déterminer a
Yaller jusqu'au bout de notre asperation (celui qui se sont salafiste qui rejoint daache)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents