Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

                   K-Direct - Actualité

K-Direct - Actualité

L'information en continu


K-Direct - Quand le Dey Hussein Pacha  offrait l'Algérie sur un plateau d'argent à la France

Publié par Aksil A sur 11 Août 2016, 13:31pm

Catégories : #Histoire

A l'école algérienne Dey Hussein Pacha d'origine Turque est présenté comme un héros, et il aurait résisté jusqu'à la dernière seconde pour sauver l'Algérie.

D'ailleurs une ville entière porte son nom Hussein dey, un quartier chic à Alger.

La Kabyile avait dépêché 8000 soldats pour refouler les colons français à Sidi Feruch, Ils s'étaient retrouvés encerclés par l'armée Française et celle du Dey Hussein Pacha. Le Dey a vendu l'Algérie en contrepartie de sa liberté, celle de sa famille, et sans toucher à ses richesses personnelles.

Aksil A

________________________________________________________________________________________________

Convention entre le Comte De Bourmont, Général en chef de l'armée française, et S.A. le dey d'Alger.


1. Le Fort de la Casbah et tous les autres forts qui dépendent d’Alger, et le port de cette ville, seront remis aux troupes françaises le 5 juillet à 10 heures du matin (heure française)

2. Le général en chef de l’armée française s’engage envers son altesse le Dey d’Alger à lui laisser la liberté et la possession de toutes ses richesses personnelles.

3. Le Dey serait libre de se retirer avec sa famille et ses richesses dans le lieu qu’il aura fixé. Tant qu’il resterait à Alger, il y serait, lui et sa famille, sous protection du général en chef de l’armée française. Une garde garantirait la sûreté de sa personne et celle de sa famille.

4. Le général en chef assure à tous les soldats de la milice les mêmes avantages et même protection.

5. L’exercice de la religion mahométane resterait libre ; la liberté des habitants de toutes classes, leur religion, leurs propriétés, leur commerce, leur industrie, ne recevront aucune atteinte. Les femmes seront respectées, le général en chef en prend l’engagement sur l’honneur.

6. L’échange de cette convention serait fait le 5, avant dix heures du matin, les troupes françaises entreraient aussitôt après dans la Casbah et dans les forts de la marine.


Au camp, devant Alger, le 5 juillet 1830
Signature Hussein Pacha – Le Comte De Bourmont


Histoire

Histoire

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents