Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

                   K-Direct - Actualité

K-Direct - Actualité

L'information en continu


BEJAÏA - Djamel Sabri dit Joe - J'ai beaucoup d'espoir dans la Kabylie - K-Direct

Publié par Augustin. C sur 22 Août 2016, 19:20pm

Catégories : #Culture

Djamel Sabri dit Joe au Festival de la chanson Amazigh à Béjaïa
Djamel Sabri dit Joe au Festival de la chanson Amazigh à Béjaïa

Djamel Sabri dit Joe au Festival de la chanson Amazigh à Béjaïa

Djamel Sabri dit Joe "J'ai beaucoup d'espoir dans la Kabylie "

De passage à Vgayet "Béjaia' pour participer au Festival de la chanson Amazigh, Djamel Sabri le symbole Chawi de la chanson engagée, nous livre ses impressions, suite à l'accueil chaleureux du public Kabyle.

Djamel Sabri est natif de la ville de Oum El Bouaghi de grands parents chanteurs et un arrière grand père compagnon de Aïssa Djermouni. Dès l'âge de onze ans, il commence à s'intéresser à la culture Amazigh, quelques années plus tard il poursuit ses études dans un lycée à Ain Beïda (Oum El Bouagui), la ville où il commence ses premières répétitions et où il composa son premier album intitulé Yemma El Kahina (mère Dihya).

En 1980, il forme le groupe musical Les berbères. En 1981, le groupe est invité à chanter à l'université de Constantine . El Hadj Tayeb, le parolier du groupe insiste pour que toutes leurs chansons soit en langue Chawi. En 1986, le groupe se sépare après le retour d'une tournée en France.

Le Chef du Parti unique de l'époque tente d'obliger Djamel Sabri de chanter en arabe, mais ce dernier ne cède pas et continue de chanter en chaoui. En 1989, il sort son 2e album Bachtola (Pistolet) qui coïncide avec les évènement du 5 octobre 1988 en Algérie , cet album porte le même nom d'un tube qui raconte l'histoire d'un homme qui veut défier la tribu de sa bien-aimée avec son pistolet, une histoire racontée dans les Aurès . Avec cet album, il passe à la télévision nationale où il se fait connaitre sur tout le territoire national. Il est considéré de nos jours comme le « pionnier du rock chaoui »

Augustin. C

Voir vidéo ci-dessous

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents